Paris : des premiers résultats positifs pour la limitation des nuitées

Revenir à la page d’accueil 🇫🇷


En janvier dernier, suite à un dialogue nourri avec les responsables politiques locaux de Paris, Airbnb a volontairement mis en place un outil automatique et ciblé limitant la durée annuelle maximale de location sur le site à 120 nuits par an pour les logements entiers situés dans les arrondissements centraux de Paris (75001, 75002, 75003 et 75004), à moins que l’hôte soit en droit de louer davantage. Quatre mois après sa mise en place, cette solution produit déjà des résultats positifs.

Depuis janvier dernier, le nombre de logements ayant été réservés au-delà de la limite de 120 nuits sur l’année 2018 a presque été réduit de moitié. En effet, 42% des logements qui étaient loués plus de 120 nuits l’année dernière ne sont désormais plus proposés sur Airbnb.

La limitation ne s’applique cependant pas à tous les logements du secteur, et certains conservent le droit de louer plus de 120 nuits par an :

  • Les professionnels du tourisme (hôtels et chambres d’hôtes)
  • Les résidences secondaires ayant effectué un changement d’usage
  • Les hébergements dédiés à la location de  moyenne durée (plus de 90 jours)

Expérimentation positive

Cependant, cette mesure ne peut être pleinement efficace à Paris que si chaque plateforme de location meublée s’engage à la mettre en place. À défaut, le blocage automatique de la location encourage simplement les loueurs à recourir à d’autres biais pour proposer leur logement au-delà du seuil légal.  

Fruit de la collaboration entre Airbnb et plusieurs responsables politiques parisiens, cette mesure est claire et efficace. Contrairement à l’enregistrement indifférencié des hôtes parisiens, l’initiative de limitation n’occasionne aucune démarche nécessaire pour les hôtes qui partagent leur résidence principale, permet d’encourager l’économie collaborative, sans surcoût pour les pouvoirs publics.

C’est pourquoi nous souhaitons poursuivre les discussions avec les autorités et les autres plateformes et acteurs de la location meublée touristique, en vue de la généralisation de cette solution à Paris par l’ensemble des acteurs du secteur.

À Londres, où nous avons mis en place avec succès le blocage automatique des nuitées depuis début 2017, seuls 7% des hébergements loués en meublé touristique dépassent désormais la limite locale, contre un quart des hébergements début 2017. Seuls les professionnels dûment autorisés peuvent louer un hébergement toute l’année sur Airbnb. La mairie de Londres a salué l’initiative, et invite depuis les autres plateformes de location meublées de mettre en oeuvre des mesures analogues.

LIRE AUSSI — FAQ – Limitation automatique du nombre de nuitées à Paris centre


Rejoignez la page Facebook d’Airbnb Citizen