Rencontrez Cécile, agricultrice-céréalière, à la ferme de Pontaly près de Versailles et hôte sur Airbnb

C’est dans un hameau situé à 10 minutes du Château de Versailles qu’on trouve la Ferme de Pontaly où vit et travaille Cécile. À 35 ans, la jeune femme est céréalière et hôte sur Airbnb avec son mari Alexandre et ses deux filles, Juliette et Alice.

C’est une ferme familiale unique en son genre. Elle a la particularité d’être très proche de la ville, mais une fois qu’on y est, on a l’impression d’être en pleine campagne.”

Il faut dire que son exploitation est entourée de 12 hectares de vastes étendues de champs de blé et de colza qui préservent la famille de toute vie urbaine. 

UN LIEU QUI ACCUEILLAIT DÉJÀ DES VOYAGEURS IL Y A 300 ANS

L’histoire de la ferme de Pontaly est également un clin d’oeil à son activité d’hôte sur Airbnb.

La ferme a été construite sur des terres qui accueillaient déjà des voyageurs : les visiteurs de la cour de Louis XIV ! En fait, au XVIIe siècle, Louis XIV avait fait bâtir “l’Hôtel des Moulins”, une demeure pour les visiteurs et amis du Roi-Soleil qui souhaitaient lui rendre visite.

Charles-François Félix, le très célèbre chirurgien du roi séjournait régulièrement dans cet hôtel, détruit ensuite pendant la Révolution.

Trois siècles plus tard, c’est la ferme de Cécile qui accueille désormais des voyageurs sur son exploitation où l’on trouve une dizaine de chevaux, une demi-douzaine de tracteurs, des poules en liberté et surtout, un immense silo dans une grange où sont stockées les réserves de céréales.

AIRBNB, UNE SOLUTION POUR DIVERSIFIER LES REVENUS DES AGRICULTEURS

Pour diversifier ses revenus, Cécile accueille des classes d’enfants pour aller à la rencontre des animaux et ouvre sa ferme pour des visites pédagogiques. Elle s’est aussi tournée vers le partage de logement.

L’agriculture aujourd’hui, c’est un métier noble, mais aussi très difficile à assumer financièrement. C’est pour ça que nous avions besoin d’explorer de nouvelles opportunités”.

Airbnb est rapidement devenu un revenu complémentaire important. L’argent que l’on touche de ces locations sert à entretenir les bâtisses de notre ferme qui datent du XVIIIe siècle.

Outre l’aspect financier, Cécile estime que partager son métier avec ses voyageurs contribue à son épanouissement personnel.

Pour moi, être hôte à la campagne, c’est faire découvrir aux gens les coulisses de la vie de tous ces agriculteurs qui nourrissent les Français. C’est aussi beaucoup de transmission et de pédagogie. »

« Lorsque les voyageurs viennent séjourner dans notre ferme, ils entrent à la fois dans notre vie privée et dans notre vie professionnelle. Car pour les agriculteurs, les deux sont mélangées. Je suis fière d’être agricultrice et de faire découvrir mon quotidien aux voyageurs.

LIRE AUSSI – Rencontrez Biche, productrice de fromage de chèvres et hôte sur Airbnb à Champrond dans la Sarthe

LIRE AUSSI – Découvrez Hilary et Nicolas, éleveurs de vaches et hôtes sur Airbnb au col de Tamié