Rencontrez Hilary et Nicolas, éleveurs de vaches et hôtes sur Airbnb au col de Tamié, dans les Alpes

C’est à 1 000 mètres d’altitude, à une vingtaine de kilomètres d’Albertville, qu’on peut rencontrer Hilary, 33 ans, et Nicolas, 40 ans, un couple d’éleveurs-laitiers et hôtes sur Airbnb.

Hilary est américaine, elle vient de San Francisco aux Etats-Unis.

Je suis venue en Savoie en 2011 pour faire du “woofing”, un stage à la ferme chez l’habitant. Je suis tombée amoureuse de la région et de Nicolas, éleveur et producteur de lait à Plancherine. En 2012, j’ai décidé de quitter la Californie pour le rejoindre et m’installer ici pour devenir éleveuse. En 2013, on s’est marié et on a eu deux enfants, Mayla, 2 ans et Marceau, 3 mois.”  

Depuis 4 ans maintenant, Hilary, orthophoniste de formation, élève une quarantaine de vaches avec Nicolas. Ils produisent essentiellement du lait pour la fabrication de glaces de leur entreprise Glaces & CowsOn est les seuls de la région à ne pas faire de fromage avec notre lait !” s’amuse Nicolas. 

FAIRE DÉCOUVRIR LA VIE AGRICOLE EN MONTAGNE

C’est en 2013 que le couple a décidé de devenir hôte sur Airbnb. Ils louent désormais une petite chapelle charmante aménagée avec une vue splendide sur le pic de la Belle Étoile (1 843 m) du massif des Bauges.

Dans ce lieu agricole atypique en plein milieu des montagnes, les voyageurs sont souvent émerveillés et demandent toujours à visiter leur ferme. 

Ce qui est génial, c’est le lien naturel et très humain qui se crée immédiatement entre les voyageurs et nous. Les gens connaissent généralement la vie rurale, mais pas forcément la vie agricole dans les montagnes. C’est une belle façon de leur montrer notre quotidien et notre savoir-faire.

Pour Hilary, être hôte en milieu rural, c’est avant tout montrer un style de vie unique. “Je suis heureuse lorsque les voyageurs repartent avec une nouvelle vision de notre métier. Mon meilleur souvenir reste celui d’une voyageuse qui est venue seule une semaine et nous a aidés chaque matin pour la traite des vaches”. 

AIRBNB NOUS PERMET DE REMBOURSER NOTRE PRÊT

Depuis 2013, leur petite chapelle attire des voyageurs du monde entier. Plus d’une vingtaine de nationalités ont séjourné chez Hilary et Nicolas : des Polonais, des Indiens, des Américains, des Allemands, des Portugais, des Australiens… “On fait un tour du monde sans sortir de chez nous ! C’est parfait car lorsqu’on est éleveur, on prend assez peu de vacances”, explique le père de famille.

Aujourd’hui, Airbnb permet également à ce couple de jeunes parents d’arrondir leurs fins de mois. “Nous venons d’acheter une maison. Sans Airbnb, nous ne pourrions clairement pas rembourser notre emprunt et payer nos charges. Airbnb a été une solution idéale pour compléter nos revenus d’éleveurs-producteurs.

 

LIRE AUSSI – Découvrez Biche, productrice de fromages de chèvres et hôte sur Airbnb à Champrond dans la Sarthe

LIRE AUSSI – Découvrez Cécile, éleveuse céréalière à la ferme de Pontaly et hôte sur Airbnb