Rencontrez Marielle, amoureuse de l’hospitalité et de son village, Châtillon-en-Dunois

Revenir à la page d’accueil 🇫🇷

Née à Paris, cette femme d’une quarantaine d’années a vécu en Australie et en Irlande avant de s’installer dans la bourgade de son enfance, située à deux heures et demi de Paris.

Ce qui est génial, c’est que dans le village, il n’y a pas d’hôtels. Or, grâce à Airbnb, je peux accueillir des voyageurs et leur faire découvrir ce tout petit village typiquement français”. 

 

Son souhait : réussir à revitaliser la campagne afin de lui rendre ses lettres de noblesse. “C’est la raison pour laquelle, j’ai créé Agricool il y a 14 ans, une association locale qui a pour mission de dynamiser le village et ses alentours” raconte-t-elle. Marielle organise régulièrement des brocantes, des tombolas, des expositions de peintures et des évènements sportifs pour le village.

Airbnb est l’une des meilleures façons pour rendre plus attractifs les villages en France, mais aussi dans le monde entier”, explique-t-elle.

Elle voit Airbnb comme un mouvement global et une communauté mondiale. “Pour moi, le partage de logement met en relation les gens d’une façon unique et très locale”.

Dans les rues de ce petit village, Marielle salue tous les passants qu’elle croise. “Je connais tout le monde ici”, s’amuse-t-elle. “Au-delà de la villégiature, j’accueille également des personnes qui sont en déplacement et qui travaillent à Châteaudun, à 10 kilomètres”.

Ma maison, une belle longère de charme, attire pour des courts séjours ou des petits weekends” précise Marielle. »

Les voyageurs aiment se balader dans Châtillon. Ils vont à la boucherie, à la boulangerie et surtout, ils découvrent que nous, les gens de la campagne, on aime partager plus que le logement : on partage notre patrimoine, notre histoire et notre culture locale !

 


Marielle fait partie d’une communauté de 400 000 hôtes répartis dans 20 000 communes en France.

LIRE AUSSI — « Au-delà des villes » : comment Airbnb contribue à une meilleure cohésion des territoires


D’autres histoires ?